Vous venez peut-être de faire l’acquisition de notre BON linge en lin lavé ou coton. Si c’est le cas, nous vous remercions pour la confiance que vous nous avez accordée. Pour rendre votre expérience BARALINGE encore plus douce, voici quelques recettes de lavage du linge que mamie Jacqueline (ma grand-mère) m’a conseillé de vous prodiguer (surtout pour le linge en lin lavé que vous connaissez moins).

Comment laver la première fois votre linge en lin lavé ou en coton ?

Si vous êtes ici c'est que vous avez des questions pour l'entretien de votre linge ! Un bon préalable avant d'utiliser son linge de maison est de le faire décatir avant le premier lavage. Est-ce valable pour le linge en coton et en lin ? Nous vous expliquons cela.

Faire tremper son linge en coton

Comme pour tout le textile en coton en général, il est bon de faire décatir son linge en coton. Faire décatir cela revient à enlever le « cati » (synonyme d’apprêt) présent sur le linge en coton neuf. Cette opération rend le linge encore plus souple (important pour le linge de lit), absorbant (ça, c’est pour le linge de toilette) et moins sensible aux tâches (crucial pour le linge de table, vous en conviendrez !). Pour ce faire, une seule solution : faites tremper votre linge plusieurs heures dans l’eau froide sans lessive (baignoire, bassine…).

Si ma grand-mère était avec moi en ce moment elle me dirait de vous souffler d’ajouter du vinaigre blanc pendant ce bain à froid (25 cl pour le volume d’une bassine ou d'une machine) pour aider la couleur à se fixer dans la fibre.

Devez vous faire décatir votre linge en lin lavé ?

Notre linge en lin lavé de la collection MARIUS (linge en lin uni) et JEAN (linge en lin chambray) est un lin qui est déjà lavé ou prélavé en atelier afin qu'il soit très souple et doux. Faire décatir votre linge en lin n'est donc pas nécessaire car la teinture est bien encrée en cœur de fibre et votre linge en lin est déjà très doux au toucher.

Pour les aficionados de cette étape, sachez que cela ne fera pas de mal au linge et que vous pouvez sans problème le faire si cela vous rassure (avant le premier lavage seulement, n'exagérez pas quand même !).

Comment procéder au lavage de votre linge en lin lavé ?

Pour le lavage des articles en coton, vous êtes généralement bien au point aimables lecteurs. Nous nous attarderons ici sur le lavage du lin lavé qui est moins connu et qui est notre spécialité. Dans tous les cas, nous vous conseillons avant le premier lavage de toujours vous reporter à l'étiquette d'entretien qui est apposée sur tous nos produits. Vous pouvez transposer tous ces conseils de lavage à nos produits en coton en modulant juste la température à 40 °C.

Laver le linge en lin en machine à laver :

Laver le linge BARALINGE est un jeu d’enfant car notre beau linge en lin est fabriqué avec du lin de qualité prémium certifié European FLax. Laver le linge sale de votre famille n’a jamais été aussi simple !

Lavage à 60 °C pour notre BON lin

Tous nos articles*, se lavent en machine à 60° (attention : c’est le linge en lin de belle qualité qui se lave à 60°, ne le faites pas avec le linge en lin commun et avec le linge en coton sous peine de dégrader leurs fibres !). Laver son linge à 60° c’est aussi donner un petit coup de main à la douceur car la chaleur « relaxe » la fibre de lin : votre linge en lin n’en sera que plus doux.

  • Il est bon de laver son linge et celui de ses enfants à cette température car les acariens décèdent à partir de 60°. Vous ne le savez peut-être pas mais, les acariens sont responsables dans 1 cas sur 2 des manifestations allergiques, ça fait réfléchir…
  • Préférez une lessive neutre qui ne soit pas chargée en agents blanchissants même en petite quantité (agents azurants, eau oxygénée, …) car cela entraîne des décolorations ;
  • Le vinaigre blanc a de grandes qualités, vous pouvez donc l’utiliser de temps en temps au fils de la vie de votre linge (25 cl/lavage). Écologique et économique, il fera au quotidien un très bon complément nettoyant, assainissant, adoucissant (intéressant pour les régions qui ont des eaux calcaires). Par-dessus le marché, le vinaigre ravivera les couleurs et fera déjaunir le linge blanc.

Attention : si un lavage à 60° est conseillé pour les articles en lin lavé, il y a des exceptions !

Les exceptions pour le lavage à 60 °C

Voici la liste des articles en lin lavé qui ne se lavent pas à 60 :

  • Les articles personnalisés par de la broderie ou sérigraphie qui se lavent à 30° sur l’envers (à cause de la broderie). Si repassage il doit y avoir, vous le ferez également sur l’envers ;
  • Les articles confectionnés à partir de tissu au mètre (valable pour nos boutiques physiques car le métrage n'est pas disponible en ligne) : les toiles 100 % lin que nous utilisons ne peuvent pas subir le même lavage en atelier que les pièces confectionnées. De fait leur retrait reste à faire (retrait variable en fonction du tissage, nos collaborateurs vous renseigneront en fonction du choix disponible en boutique physique).

Encore une fois et au risque de me répéter, avant de laver son linge : on regarde l'étiquette des conseils d'entretien de Mamie Jacqueline !

Essorage du linge en lin lavé :

Choisissez un essorage doux pour obtenir un froissé élégant. 800 tours par minute est une bonne vitesse, c’est celle que j’utilise à la maison et nos rêves sont toujours aussi doux.

Pour les mêmes raisons ne chargez pas trop votre machine afin de laisser au linge en lin la place de se laisser entraîner par le tambour et de prendre du gonflant.

Faire sécher votre linge en lin lavé :

Ma grand-mère est unanime, si vous avez la chance d’avoir un jardin ne vous en privez pas ! Rien de mieux que d’étendre son linge au grand vent sur fils, c’est mieux pour le linge et pour l’environnement. Le lin va se détendre avec son poids et prendre un froissé idéal. Étendez directement votre linge en lin à la fin du cycle de lavage il n’en sera que plus docile ;

Sachez que le linge en lin sèche plus vite que les autres matières naturelles. De fait, si vous l’étendez à la maison (cintre, porte…) il ne vous embêtera pas trop longtemps ;

Au risque de me fâcher avec ma grand-mère (pour cette histoire de séchage sur fils) j’ai envie de vous dire que le sèche-linge est parfait pour le lin car il va assouplir encore plus la fibre : un délice ! Personnellement, c'est comme cela que je le préfère.

Le repassage du linge en lin lavé :

Vous l’aurez compris le lin lavé chez BARALINGE on l’aime même (surtout) quand on lui laisse son froissé naturel plein de charme. Donc ici une seule consigne qui risque de plaire à beaucoup de monde (et qui est en parfaite contradiction avec ce que nos mamans nous ont toujours appris) : ne repassez pas votre linge en lin !

Je suis sûr que certains inconditionnels du repassage n’arriveront pas à se retenir… Voici pour eux quelques clés pour faciliter le repassage du lin : ne passez pas les 800 tours/min à l’essorage. Pour celles et ceux qui ont un sèche-linge, choisissez un cycle « prêt à repasser » pour que le lin conserve un peu d’humidité : il n’en sera que plus facile à repasser.

Comment procéder au lavage des taches les plus courantes ?

Il est certain que nous n’avons pas toujours de détachant ou du savon de Marseille à la terre de Sommières dans le placard (si vous êtes équipés, ne vous privez pas). Mamie Jacqueline vous livre ici les bons réflexes à avoir face à des taches sur du linge en lin quand vous n’avez a priori rien pour détacher ce linge à la maison.

  • Taches de vin sur lin ou coton : il est bon de ne jamais laisser traîner une tache de vin sur une nappe. Dès que vos convives sont partis (ne les mettez pas à la porte pour une tâche, cela peut quand même attendre la fin du repas), frottez la tâche avec de l’eau pétillante ou du vin blanc et passez la nappe au lave linge ;
  • Taches de gras sur lin ou coton : faites bien mousser du liquide vaisselle avec de l’eau sur la zone tachée et laissez reposer toute une nuitée avant de passer en machine votre nappe ;
  • Tâche de bougies sur lin ou coton : enlevez ce que vous pouvez de cire à la main puis absorbez le reste avec du papier essuie-tout et un fer à repasser chaud. La cire c’est gras : s’il reste des excédents, faites mousser dessus du liquide vaisselle puis laver après repos ;
  • Tache de sang sur lin ou coton : votre enfant a saigné du nez dans la nuit… Pas de panique, rincez juste sans attendre abondamment avec de l’eau froide, le gros du travail sera déjà fait ;
  • Tache d’eau sur lin ou coton : mais voyons, ne faites pas l’enfant, l’eau ne tache pas !

Vous aurez donc compris que d’une manière globale, plus vous laverez votre linge en lin, plus il deviendra doux et souple au toucher. Si nos aïeux utilisaient le linge en lin c’était pour de bonnes raisons. En respectant ces gestes simples votre linge en lin saura vous le rendre d’une manière encore plus douce.